Publié dans Coquillages, Plats, Poissons, coquillages et crustacés

COQUILLAGES #3: Les moules marinières

Bonjour à toutes et à tous !.

Le respect de la saisonnalité s’applique pour les fruits et légumes mais le saviez-vous qu’il en est de même pour les poissons et coquillages ?.
Respecter les saisons permet de consommer des produits qui seront « au meilleur de leur forme » mais aussi de préserver les réserves naturelles. Le point positif également est que les poissons et coquillages sont moins chers sur les étals lorsqu’ils sont achetés à la « bonne saison ».

En ce moment, c’est la période idéale pour consommer des moules, chez nous, on avait l’habitude de dire qu’on ne mangeait les moules que durant les mois en « bre », soit septembre, octobre, novembre et décembre.

Il existe mille et une façons de les décliner, à la marinière (au vin blanc), en mouclade (avec de la crème), en éclade (chauffées sur des aiguilles de pin), farcies, à la provençale, en gratin, etc. mais moi, ma préférée reste la plus simple: les moules à la marinière (on peut aussi dire juste « moules marinières »).

img_0853

Pour la p’tite histoire

C’est à un Irlandais Patrick Walton que nous devons la culture actuelle de moules dites de bouchot.
Au XIIIème siècle, naufragé dans la baie de l’Aiguillon (baie reliant le Marais Poitevin au nord de la Rochelle face à l’Ile de Ré à l’océan atlantique), il remarqua que sur les filets qu’il avait tendus entre des pieux plantés pour capturer des oiseaux s’étaient accrochées des moules. Lire la suite de « COQUILLAGES #3: Les moules marinières »